Parents, Enseignants, orthophonistes… tous ont utilisé le Lilémø… et tous l’ont adopté ! Que ce soit à la maison, à l’école ou en séances d’orthophonie, le Lilémø a déjà animé de nombreux moments d’apprentissage auprès de milliers d’enfants, de manière efficace et ludique ! Voici les témoignages de nos clients : spécialistes de l’éducation ou parents.

Lilémo by Lilylearn

Notre expert

Ce qui m’intéresse avec Lilémø, c’est qu’il s’agit d’un jeu qui permet de travailler les relations graphèmes-phonèmes en autonomie.
L’élève manipule les graphèmes (les lettres de l’alphabet mais aussi des graphèmes complexes grâce aux cubes personnalisables) et obtient un feedback sonore au fur et à mesure qu’il les pose. Le jeu gère la fusion phonémique puis la fusion syllabique. On peut donc travailler des syllabes, des mots, des logatomes. C’est une vraie innovation !

Thierry
Didacticien du français,
formateur d’enseignants, ancien enseignant

Les Enseignants

Le jeu répond parfaitement aux compétences de GS !
Il est tout à fait adapté aux enfants qui ont besoin de plusieurs canaux cognitifs pour apprendre. Le fait que ce soit oralisé et auto-validé par le jeu et non par l’ATSEM, la maîtresse ou un copain, c’est très valorisant pour l’enfant. Il est acteur. Le jeu est aussi super pour l’autonomie. C’est vraiment un outil qui apporte une autre dimension très intéressante par rapport aux activités classiques.

Michèle
Enseignante de GS

Les élèves ont été émerveillés par le matériel et ont rapidement proposé des mots imaginaires pour savoir si c’était possible de les lire. Ils sont vraiment actifs et moteurs devant le matériel. Leur curiosité et leur désir d’apprendre ont été décuplés. Merci à vous.

Alexandra
Enseignante spécialisée en RASED

Aujourd’hui les enfants sont envahis d’écrans, si l’école peut proposer des alternatives, alors c’est formidable ! Avec Lilémø, la voix accompagne les enfants tout au long du jeu.

Isabelle
Enseignante en CP

Avoir un objet médiateur qui attire l’attention, c’est utile !

Valérie
Enseignante de GS

Ce jeu fait quelque chose qui ne pourrait pas être fait autrement,
et qui n’était pas proposé les années précédentes.

Fabienne
Enseignante de GS

Les élèves ont particulièrement bien apprécié le jeu cette année. Beaucoup d’échanges, de débats autour du lire-écrire. Et c’est essentiel pour que l’activité mentale se mette en route chez des élèves très éloignés de la lecture. Chercher, expérimenter et trouver.
Merci à Canopé Rouen d’avoir mis en vitrine dans leurs locaux cet outil innovant. Sans leur Lab’Inclusif, je crois que je serais passée à côté !

Alexandra
Enseignante spécialisée à dominante pédagogique

Leurs Méthodes

Marie-Michèle, enseignante GS

Cette enseignante aime beaucoup le jeu. Les enfants l’adorent aussi. Ils lui ont fait un super accueil, fort engouement. Ils sont capables de rester longtemps devant.
D’après elle, le jeu répond parfaitement aux compétences de GS surtout pour les enfants en difficultés. Le fait de pouvoir l’utiliser en autonomie est très valorisant pour l’enfant qui ne se sent pas jugé par la maîtresse ou une autre personne. C’est une innovation très utile.

Sa méthode : cette enseignante fonctionne plus par l’acquisition de capital mots que par l’approche phonétique -> 5 à 7 nouveaux mots par période.
Donc elle fonctionne surtout par thème et aborde le vocabulaire du thème étudié, quelle que soit la difficulté orthographique du mot. Elle privilégie vraiment cette approche lexicale.

Exemples :
Pâques : oeufs – chocolat – panier – lapin – poule…
Fleurs : tige – feuille – graine…
Carnaval : costume – masque – déguisement…
Famille : papa – maman – papi – mamie – frère – soeur…
Mer : poisson – vague – sable – tortue…

Valérie, enseignante GS

D’après elle, le jeu permet aux élèves d’être dans la manipulation, d’être impliqués plus directement que lorsque la phonologie est travaillée en groupe classe.

Sa méthode : Approche phonétique avec copie de mots, essais d’écriture, jeux en groupe, trouver la lettre d’attaque à partir des cartes personnalisables. Elle utilise également le jeu en APC. Elle envisage aussi de l’utiliser pour son “coin écriture” dans la classe. 

Fabienne, enseignante MS/GS

• L’autonomie : le jeu peut être utilisé en autonomie grâce à la lecture, du fait que la machine parle surtout avec la validation, ce qui est un vrai +.
• Inédit : du jamais vu, il y a rien d’autre qui fait ça, et un adulte ne le ferait pas. Le jeu fait quelque chose qui ne pourrait pas être fait autrement.
• Pas d’affect : ce n’est pas “faux” parce que la maîtresse “ne t’aime pas”. Les enfants d’aujourd’hui ont tendance à négocier souvent, or là, pas de négociation possible avec la machine.
• Motivant : Le jeu motive les élèves, c’est ludique. Ça change un peu la façon de travailler. C’est bien aussi car ce n’est pas la maîtresse qui dit si c’est bon ou pas. 

Les Orthophonistes

J’utilise pour l’instant Lilémø avec des enfants pour travailler la conscience phonologique sur des mots et des non-mots, ainsi que la conscience syllabique, l’appariement lettre-lettre associée au son et donc
la copie. J’utilise les cartes personnalisables pour travailler les logatomes.
Les cubes personnalisables, eux, permettent de travailler par exemple
la syntaxe des phrases, un cube = un mot.

Julie
OrthoMaisPasQue, Calvados

Lilémø est rapidement devenu un essentiel de mon cabinet. Le matériel est très beau, et les enfants aiment manipuler ces cubes. Ce jeu permet de travailler la phonologie, tout en s’amusant. Construire des mots devient un jeu, et la production sonore permet à l’enfant de s’autocorriger.
Une pépite !

Florence
Orthophoniste, Calvados

La manipulation des cubes avec son feed back auditif est une super aide pour les lecteurs débutants ou les enfants qui ont des difficultés à maîtriser la lecture. Ils mettent en place par eux-mêmes une autocorrection (qu’ils cherchent en manipulant), et consolident ainsi à leur rythme la mécanique de la combinatoire par le jeu et la recherche en autonomie. La motivation est d’emblee actionnée car les cubes sont très agréables et faciles à manipuler, et le retour sonore des cartes réussies est très apprécié ! Les plus grands manipulent aussi lilémø avec plaisir pour travailler l’orthographe lexicale de façon ludique. Bref, un très bon outil utilisé quotidiennement dans ma pratique !

Sandrine
Orthophoniste, La Réunion

J’introduis les mots de l’environnement de l’une de mes patientes, comme son prénom par exemple, via les cartes personnalisables.

Lara
Orthophoniste, Val-de-Marne, Calvados

Les Parents

Un jeu et un outil pédagogique étonnant pour l’apprentissage de la lecture ! Testé sur mon enfant de 6 ans qui a beaucoup aimé ! Prise en main et compréhension rapides, capable de jouer et de progresser seul en peu de temps.

Patrice
Papa de Paul, 6 ans

Merci d’avoir permis, à ma fille de 6 ans de tester le jeu en français, mais aussi en anglais. Créer sa propre carte, allier le jeu et l’apprentissage de la lecture, Ema a adoré. Merci encore.

Laëtitia
Maman d’Ema, 6 ans

Superbe expérience avec mon petit Yanis qui a découvert l’apprentissage de la lecture de manière ludique et interactive ! 

Charlotte
Maman de Yanis, 7 ans

Une super innovation. Reçu pour mon fils de 4 ans. Il adore 
pouvoir former les mots et entendre les sons. Il aime aussi construire ses mots sans images (son prénom, les prénoms des copains…). Service client très réactif, agréable. Rien à dire, c’est parfait et c’est français en plus !

Roxane
Maman d’un Lilykid

Nos Clients

Lus sur nos réseaux sociaux ou entendus lors de nos échanges téléphoniques.

“Je peux le faire travailler sans que je sois à côté. Il est autonome.”
“Je retrouve le rôle de maman plutôt que professeur.”
“Le côté magique des lettres qui parlent.”
“Aime écrire son prénom pour entendre Lilémø le dire.”
“C’est spectaculaire, en quelques jours, le son, l’alphabet est appréhendé.”
”Avant je devais lui dire les sons moi-même, maintenant il peut s’amuser à combiner toutes sortes de sons comme un jeu.”
“Même les parents s’amusent.”
“Super pour dédramatiser la lecture.”
“Il est fier de jouer avec le Lilémø.”
“Il a montré à son grand-père comment ça fonctionnait.”
“Il a amené le jeu à l’école pour le montrer à ses copains et à sa maîtresse.”